Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

...MUSARDER DANS LA VILLE ET GLANER DES MORCEAUX DE STREET ART…

Publié le par Chry

 

 

Ces derniers temps, je m’intéresse au concept et aux moyens de réaliser carnet de voyage, ou simplement carnet de pérégrinations urbaines ou forestières,  cheminement imaginaire ou  quête de soi , carnet d’artiste avec croquis ou  journal créatif…plutôt au moyen de collages de matériaux divers qu’en usant de l’aquarelle (hum...)…
donc me voilà sautant de blog en blog, sponk sponk,  afin de glaner des idées de ci de là…

C’est alors que je découvrais les blogs de Christine LEROY et Roswitha Guillemin … deux Complètements timbrées d’art urbain, de collages de bouts d’affiches récoltés sur des bouts de murs,  et d’art postal timbré …emballée,  je décidais d’aller musarder avec elles à l’occasion d’un parcours urbain …

 

Le parcours proposé du quartier chinois du 13ème arrondissement de Paris était pour moi un premier pas très symbolique…bien qu’à mon avis , l’architecture de ce fameux triangle entre rue de Tolbiac, avenue d’Ivry et avenue de Choisy ne mérite pas vraiment un déplacement, mais faire ses courses chez Tang frères ou Paris Store dépayse nos habitudes graphiques et  olfactives, excite l’imagination culinaire et gustative….

 

L’idée était d’aiguiser notre regard à repérer  d’une part des manifestations d’art urbain et d’autre part des affiches périmées ou en lambeaux ou des prospectus, des emballages ou des étiquettes décollables, enfin n’importe quoi d'intriguant qui puisse être récupéré, collé, assemblé dans un carnet comme un vestige des rumeurs de la ville….donc nous avons aiguisé…

 

Nous avons vite pris conscience de la présence d’un envahisseur de l’espace mosaïste , Space Invaders  pseudo et motif tirés du jeu vidéo… plutôt original comme technique , au moins ça résiste à l'arrachage et aux intempéries… quoique....  

 



rue de Tolbiac à côté de la fac...sympa les aiguilles pour empêcher les pigeons de s'asseoir !

un lien vers les photos et l'adresse de tous les Space Invaders dans Paris  :

http://space.invaders.paris.free.fr/
Mais le mien n'est pas dessus !!!!!

et une  interview de l'homme 

Vu ensuite un trompe l’œil sur pignon de Jacques Villeglé  représentant …des affiches lacérées ! …mais peintes...  je ne sais qu'en penser...comme ça j'aurais tendance à trouver ça complètement absurde...






Villeglé du temps de sa grandeur décollait des affiches des murs, les lacérait, les reconstituait par couches de lambeaux et maroufflait sur toile...
ça avait un sens, celui d'une sorte de quête...

http://www.centrepompidou.fr/education/ressources/ENS-villegle/ENS-villegle.html

( je me rends compte qu'on est supposé faire pareil en quelque sorte, mais à la dimension d'un carnet....)  

 

Nous prenons par la suite conscience de la présence de nombreux autocollants de pochoirs d’insectes sur les poteaux , poubelles, gouttières…

        c’est Koléo  qui envahit ainsi l'espace ...


 


Interessant de lire la perception de Villeglé vieillissant par Koléo


Nous en avons bien repéré d'autres , mais je n'en parle pas ici, car ça ferait un peu bazar ça partirait dans tous les sens...d'ailleurs c'est le cas  .
 

C'est ensuite à l'atelier de Christine LE ROY que nous devions faire fructifier nos récoltes...

bon...mes récoltes murales dans ce quartier chinois ne furent pas très fournies...et sans aucun rapport avec le côté "chinois" du parcours...
( on n'a pas trouvé ça par exemple , seulement des panneaux avec annonces bien ordonnées dont la plupart concernait des propositions de massage...  )
je ne montrerai pas ce que j'en ai fait car le résultat ne présente que l'intérêt curieux de me renvoyer à mes propres miasmes....

Mais nous avions commencé par un exercice de mise en forme dont le résultat m'a scotchée - et que je ne montrerai pas non plus car il révèle trop de moi ! -  :
- pendant 20 minutes environ, découper dans un magazine des mots, des groupes de mots, ne pas oublier des verbes conjugués, des conjonctions de coordination, des adverbes...des mots qui nous plaisent, qui nous inspirent...avec éventuellement des bouts d'image...et les assembler, les coller sur le carnet...en recomposant des bouts de phrase, un poème, que sais-je ? un haiku...une maxime subversive....sur un thème qu'on se donne ...ou pas...

Le résultat m'a tellement impressionnée que j'ai déjà recommencé deux fois depuis !  En effet, on croit découper au hasard, mais en fait non. Les mots c'est un coin de soi qui les choisit et le poème est toujours une sorte de négatif de la pensée rationnelle....

Voilà ce que ça donne aujourd'hui ... au lecteur de mettre la ponctuation selon le sens qu'il trouve aux mots mis ensemble :


et ensusite on peut même le poster si on veut...à qui on veut...

En effet, après la réalisation du carnet, nous sommes passés à l'art postal...la réalisation d'un courrier en 3 D et d'une "vignette d'artiste" (c'est à dire un timbre oblitéré  recyclé et relooké ) ...le thème : la déchirure ; les matériaux : carton, vieux livres, papiers de soie, ficelles...






Bon, ce n'est pas vraiment de l'art postal puisque je ne le posterai jamais ( à l'écrivain tellement mauvais qu'on déchire son livre et l'emballage avec, et qu'on lui renvoit,  les lignes imprimées n'étant que des rayures... ) mais l'objet apparaît un peu comme un fétiche de bibliothèque ( éloignant les mauvais livres ? ) ....

J'ai passé une si bonne journée que je me me suis refait un parcours urbain samedi en famille, cette fois la récolte fut excellente et mon collage très .....  ;-)   prochains articles...

Commenter cet article

cotcot 25/08/2009 22:01

merci pour ce super post. Très belles réalisations. J'adoooooore!!!

valoulou 25/08/2009 10:48

Je suis très impatiente de voir la suite ! Et aussi très curieuse de ce que tu caches ;-)

Chry 25/08/2009 13:32


rien que tu ne saches déjà !!! mais pas besoin d'en faire une publication ...

oui oui je me dépêche pour la suite....